Nouvelle promotion pour le programme pour jeunes guitaristes Frantz Casséus

Frantz Casséus d'Addario Le programme de guitare classique Frantz Casséus existe depuis janvier 2011. Créé à l’initiative du guitariste américain Marc Ribot et de Haitiana Music Company, en collaboration avec l’école de musique Sainte Trinité, sous la coordination de Caracoli, il se propose de soutenir l’enseignement de la guitare classique pour les jeunes haïtiens et de maintenir vivant le souvenir de Frantz Casséus. Plus concrètement, depuis trois ans, il a permis à 32 étudiants de deux sexes, âgés de 7 à 22 ans, de commencer l’apprentissage de la guitare classique grâce à des cours réguliers dans les locaux de l’école Ste Trinité.
Cette année, alors que 19 élèves de la première promotion vont continuer leur apprentissage sous la supervision des professeurs Valcin et Souvenance, 18 nouveaux élèves ont été intégrés pour constituer la seconde promotion du programme.
Le programme est supporté par la compagnie Haitiana Music qui gère les droits des oeuvres de Frantz Casséus. D’autre part, une levée de fonds a été organisée à New York par Marc Ribot, en juin 2014, avec la participation des guitaristes Alberto Mesirca (Italie) et Marc Mathelier (Haïti), du Trio Blastphemy, des chanteuses Mélanie Charles et Barbara (Perlow) Simon et du DJ Greg Caz, petit-neveu de Frantz Casséus.
Enfin, cette année, par l’intermédiaire de sa fondation, la compagnie américaine D’Addario apporte sa contribution en offrant au programme du matériel gratuit, notamment des cordes et des accessoires de guitare (accordeurs, stands, etc.). D’Addario est un fabricant américain de cordes pour guitare, guitare basse et autres. La Fondation D’Addario, Inc. est une entité sans but lucratif qui oeuvre à soutenir l’enseignement de la musique à travers le monde. Depuis plus de 30 ans, la Fondation D’Addario a compté sur l’appui généreux de D’Addario et de sa compagnie pour accorder des subventions et des dons de produits à des programmes éducatifs qui offrent des opportunités durables pour une pratique active de la musique, en particulier pour ceux qui pourraient ne pas en avoir l’occasion autrement. Le matériel offert par la Fondation D’Addario a été symboliquement remis aux professeurs par Théophile Joseph, responsable des relations publiques de l’école de musique Sainte Trinité.
La seconde promotion du programme de guitare classique Frantz Casséus est donc lancée pour les trois années à venir.
A noter que 2015 marque le centenaire de la naissance de Frantz Casséus (1915-1993).

Sur le net:
– Haitinews2000: Nouvelle promotion pour le programme pour jeunes guitaristes Frantz Casséus

Décès du musicien Allen Juste

Allen Juste Caracoli, Lakou Mizik et FOKAL déplorent le décès de leur collègue, collaborateur, et ami musicien Allen Juste, survenu dans la nuit de mercredi 18 février 2015.

Né le 20 janvier 1971, à Roseaux, près de Jérémie, dans le département Grand Anse, Allen Juste a appris à jouer de la musique, guitare et piano, dans le cadre familial et au sein de l’église. A Port-au-Prince, il a d’abord intégré un premier groupe de musique appelé Explosion Mizik à Pétion-Ville en tant que claviériste. C’est avec les troubadours Ti Coca & Wanga-Nègès qu’il s’est mis à l’accordéon à partir de 2001. Au sein de ce groupe, entre 2006 et 2011, il a réalisé plus d’une soixantaine de concerts à l’étranger avec Caracoli. Il a ensuite quitté le groupe en 2011 pour se consacrer à la composition, à l’enseignement et à d’autres collaborations.

Membre fondateur du collectif de slam Hors Jeu, il était présent partout avec son instrument de prédilection, l’accordéon, depuis les débuts du groupe en mars 2012. Il avait créé avec le Collectif trois spectacles de slam, « 21 avenue Slam » en 2012, « Symphonie Urbaine » et le dernier « Trous d’histoire » en 2014, dans le cadre d’une collaboration avec la Fokal.

C’était un excellent musicien, à la fois virtuose et sensible. Il disait souvent que l’accordéon tendait à disparaître en Haïti parce qu’il restait lié à des rythmes – comme la contredanse – qui n’intéressent pas la jeunesse. D’après Jean-Samuel André, un des comédiens membres de Hors-Jeu, c’est son calme et sa modération qui frappait le plus chez lui. Il avait une sorte de flair pour entrer dans des univers musicaux complexes et éloignés de ce qu’il avait l’habitude de jouer. C’était un homme gentil et généreux, qui était très ouvert à la modernité et à la jeunesse et qui avait toujours le réflexe immédiat de partager ce qu’il avait avec une certaine bonhomie.

Allen Juste avait été lauréat du programme “Visas pour la Création” de l’Institut Français. Il était membre fondateur du groupe Lakou Mizik, actuellement en studio pour l’enregistrement de son premier album.

Caracoli, Lakou Mizik et FOKAL adressent leurs plus sincères condoléances à la famille d’Allen, à ses proches et à ses amis.
Lakou Mizik met en vente sur internet le titre « Refleksyon » composé par Allen : l’intégralité des ventes reviendra directement à la femme et aux deux fils d’Allen.

Télécharger « Refleksyon » : https://lakoumizik.bandcamp.com/track/refleksyon

Sur le net:
– Radio Télévision Caraïbes: Décès du musicien Allen Juste
– Tropiques FM Décès du musicien Allen Juste
– FOKAL : Décès du musicien Allen Juste
– Alterpresse : Caracoli, Lakou Mizik et Fokal pleurent le départ du musicien Allen Juste
– Rhythm Foundation : Remembering Allen Juste of Lakou Mizik

Artistes, professionnels et institutions culturels : devenez acteurs du portail Sudplanète en Haïti !

base sur spla-fr Créé en 2006, en vue de répondre aux besoins des artistes et opérateurs culturels du Sud, le portail Sudplanète, bénéficie pour trois ans d’un financement de l’Union Européenne pour se développer dans vingt-deux pays des ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique), parmi lesquels Haïti.
Depuis un an, une équipe dirigée par Caracoli a constitué plus de 1000 fiches sur les acteurs du secteur culturel haïtien, tout domaine confondu : professionnels individuels ou regroupés en groupe artistique ou compagnie, structures de production, lieux de diffusion sont présentés dans une fiche récapitulative sur le portail haiti.spla.pro (également visible sur le site général spla.pro). Chaque fiche peut à son tour être complétée par des liens divers vers d’autres fiches associées sur les événements réalisés (concert, exposition, représentation, conférence), les créations (disques, livres, films), etc.
Le portail est par définition interactif. Les fiches existantes peuvent être modifiées et chacun peut créer sa propre fiche pour réaliser sa promotion et accroître sa visibilité. Une Newsletter est ensuite générée automatiquement chaque deux semaines pour diffuser l’ensemble de ces informations à plus de trois mille abonnés.
Pour parfaire la connaissance de cet outil, des séances de présentation du portail Sud Planète sont prévues dans les mois à venir.
La première séance aura lieu le mercredi 25 février à Kay Mizik La, Centre de ressource pour la musique. La seconde est programmée pour le vendredi 6 mars à la FOKAL.
Toute personne intéressée par le portail Sud Planète est invitée à participer à ces séances qui continueront dans les mois à venir.

Séances d’informations :
– mercredi 25 février : Kay Mizik La, 35 ruelle Roy, Port-au-Prince, à 10ham. Renseignements et inscriptions : +(509) 28 13 11 43
– vendredi 6 mars : FOKAL, 143 avenue Christophe, Port-au-Prince, à 2hpm (salle UNESCO). Renseignements et inscriptions sur place ou email : caracolihaiti@yahoo.fr

Le projet Sudplanète est soutenu par le Programme ACP-UE d’appui aux secteurs culturels ACP, programme du Groupe des Etats ACP financé par l’Union Européenne.

splalogotous

Sur le net:
– Infohaiti.net: Artistes, professionnels et institutions culturels : devenez acteurs du portail Sud Planète en Haïti

Atelier rara de Follow Jah à Audio Institute

Dans le cadre du projet « Men Rara » soutenu par la FOKAL, la bande à pied Follow Jah de Pétion-ville a présenté à Audio Institute (Jacmel) son atelier autour de la musique du rara, le jeudi 12 février 2015.

Follow Jah à l’Institut Français en Haïti

follow jah ifh « Quoi de mieux qu’un Rara pour accueillir le Carnaval ? En février Jedi Mizik vibre au son des cornets de Follow Jah et vous entraine dans les étranges volutes de ses mélopées, quelque part entre la fanfare et la transe. Surtout, ce concert se démarque par une approche ludique et pédagogique du rara, que Follow Jah nous explique en mots et en musique, pour un spectacle inédit !

Depuis sa création, en février 2001, la bande à pied Follow Jah évolue à Pétion-ville à l’occasion du Carnaval et autres fêtes communautaires. Encadrée par l’association Caracoli, elle s’aventure également sur des terrains différents comme l’éducation par les arts, les rencontres artistiques ou les actions en direction du jeune public. Dans ce cadre, en 2011, elle a créé un répertoire spécifique pour la scène, porté par six musiciens sélectionnés parmi les dix-sept membres du groupe. Le spectacle présenté à l’Institut français explore les possibilités du genre en mettant à profit les capacités de chacun des six instrumentistes. Il s’inscrit également dans le cadre du projet «Men Rara», supporté par la FOKAL, qui vise à mettre le rara au cœur de l’actualité culturelle.

Les 6 musiciens : BATRAVILLE Ricardo, BISCINTHE Jean, CHERILUS Serge, LAMOUR Chilthon, PASCAL Victor, REJOUIS Lourdy  »

Sur le net:
– Haïti Libre : Concert inédit de Follow Jah à l’Institut Français en Haïti