Archives mensuelles : juillet 2017

De la Caraïbe au Costa Rica

La directrice de Caracoli, Pascale Jaunay, s’est rendue au Costa Rica au début du mois de juillet à l’invitation de l’Université du Costa Rica. Celle-ci, pour la première fois, organisait un colloque en amont du festival de calypso dans le village de Cahuita.

Appelé aussi « Kaiso », le calypso est une musique née à Trinidad et Tobago, d’héritages à la fois africains et européens. Il a essaimé au sein de la Caraïbe, notamment au Venezuela, à la Jamaïque et en Amérique centrale, au gré des migrations des travailleurs insulaires. C’est de cette manière qu’il est arrivé sur la côte caraïbe du Costa Rica, il y a à peu près un siècle et demi. Le calypso y a évolué de manière propre et constitue désormais une des musiques nationales du Costa Rica. Depuis quelques années, un festival lui est consacré dans le village de Cahuita, où réside également un de ses plus illustres représentants, Walter Ferguson.

Cette année, à l’occasion de la cinquième édition du Festival International de Calypso, à la demande de la communauté, du 10 au 12 juillet, la chaire d’études de l’Afrique et de la Caraïbe de l’Université du Costa Rica a proposé un forum international sur le thème : « Le calypso, le calypsonien, Anansi et autres griots », afin d’étudier leur rôle social, leur lyrique, leurs récits, ainsi que leurs formes, ressemblances et différences.

Dans ce cadre, Pascale Jaunay a élargi la problématique aux défis actuels que rencontrent les musiques traditionnelles dans la Caraïbe, face aux mutations de la société (croissance démographique, concentration urbaine, mondialisation) et aux modifications des pratiques (amplification, mise en scène, événementialisation et passage à une économie de marché). Les autres communications ont porté sur des aspects multiples liés au calypso, depuis son origine et son évolution récente à Trinidad, en passant par l’histoire de la province caraïbe du Costa Rica, jusqu’au développement actuel du calypso costaricien et des pratiques qui lui sont liées (conte, danse, et vie communautaire).

Le Festival International de Calypso a fait suite au forum, du 13 au 16 juillet, avec des ateliers, des discussions, des représentations de danse et des concerts de groupes locaux et internationaux, en provenance du Panama et de Colombie.

L’association du forum universitaire au festival a ainsi constitué une expérience originale et novatrice au cœur de la communauté, où chercheurs et porteurs de tradition ont pu réfléchir, débattre et échanger dans une ambiance où la fête est aussi riche de plaisirs que d’enseignements.