Formation en management culturel au Cap-Haïtien, 30 novembre-3 décembre 2021

Dans le cadre du programme Action pour le Renforcement des Organisations Culturelles Haïtiennes (AROCH), Caracoli a lancé, le mardi 30 novembre, une formation en management culturel à l’intention des acteurs du secteur culturel de la ville du Cap et de ses environs.

Une quinzaine de personnes, représentant onze organisations culturelles, ont répondu présent. Dynamiques, les participants ont vivement apprécié et nourri les échanges au cours desquels ils ont également partagé leurs expériences par rapport aux thèmes de cette première journée, qui portait sur la production en général, plus précisément les obligations légales de l’organisateur d’événement, la planification et la logistique.

Après une première journée portant sur les questions de production, la seconde journée de la formation en management culturel du programme AROCH au Cap-Haïtien a été consacrée à la question cruciale de la gestion financière, à la fois en termes de prévisions, de suivi et de bilan. Des exemples ont été analysés ; des outils ont été transmis et des exercices ont permis une appropriation pratique des connaissances.

Pour la troisième journée de la formation en management culturel, les discussions ont tourné autour des enjeux de la communication, que ce soit la communication événementielle, la communication interne ou la médiation culturelle qui peut permettre à chacune des organisations d’élargir son public et de mieux faire comprendre sa mission et ses objectifs.
Un temps d’exercice a été réservé à chacun des organisations en vue de la présentation publique qui sera l’objet de la dernière journée de la formation. 

Le vendredi 3 décembre 2021 a marqué la fin de la formation en management culturel proposée aux organisations culturelles évoluant dans la ville du Cap-Haïtien et ses environs.

Cette dernière demi-journée s’est déroulée dans une ambiance conviviale. A titre d’exercice, chaque participant a préparé une présentation inspirée du « pitch » (présentation éclair) très en vogue dans le monde des affaires : en moins de 5 minutes, il a synthétisé les informations importantes concernant son organisation, ses objectifs et ses activités. Le public était composé de personnes invitées par les participants, ainsi que des personnalités de la ville du Cap, tels que M. Patrick Almonor, Maire principal, M. Claude Martinez, responsable de l’Alliance française du Cap-Haïtien et M. Emile Eyma, directeur de la Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine, qui a accueilli le groupe pendant trois jours.

Les organisations représentées étaient :
– Alliance française du Cap-Haïtien
– Association des Femmes Universitaires du Cap-Haïtien Nord (AFUCH)
– Atelier Ganmèl
– Autorité de Gestion du Parc National Historique-CSSR
– Boss Marcel Haïti
– Centre Impact
– Haiti Danse Art
– Kisa w fè
– Lakou Sekrè
– Mak pan ou Création / INIKK
– We are Women

Cette formation en management culturel a été rendue possible grâce au support conjoint de l’Union européenne et Ambassade de Suisse en Haïti et d’autres partenaires tels que Sunrise Airways et la Société Capoise d’Histoire et de Protection de Patrimoine (SCHPP).

Appel à candidatures pour la formation en management culturel – Cayes

CAYES – 14/17 DÉCEMBRE 2021

Contexte

Grâce au support de l’Ambassade de Suisse en Haïti, le projet de « Contribution à la formation des acteurs culturels haïtiens » propose de réaliser une formation au management culturel pour les organisations de la ville des Cayes.

Il intervient en complément du programme AROCH (Action pour le Renforcement des Organisations Culturelles Haïtiennes), mis en œuvre par la Fondation Haïti Jazz en collaboration avec l’association Caracoli, qui propose ces mêmes formations aux organisations du Cap Haïtien et de Jacmel, avec un financement de l’Union européenne.

L’opération bénéficie également du soutien de la compagnie Sunrise Airways.

Critères d’éligibilité des candidats

Le présent appel à candidatures s’adresse à des opérateurs culturels (membres d’associations culturelles, organisateurs d’événements culturels, responsables de services culturels ou animateurs culturels, etc.), qui doivent démontrer au moins deux ans d’exercice dans le secteur culturel. 

Les places sont limitées à 15 personnes.

Modalités d’inscription et d’admission

Le(a) candidat(e) doit remplir le formulaire d’inscription ci-joint et l’envoyer à l’adresse contact@caracoli-haiti.com accompagné d’un CV et d’une lettre de recommandation d’une organisation culturelle reconnue, avant le mercredi 8 décembre 2021.

Les places reviennent en priorité aux professionnels recommandés par l’Ambassade de Suisse en Haïti.

Les candidats sélectionnés recevront un courrier de confirmation avec les détails de la formation.

Télécharger le formulaire d’inscription

Dates et lieu :

14 – 17 décembre 2021 / Local à confirmer             

PROGRAMME

Les formations s’appuient principalement sur les connaissances de terrain des opérateurs, afin de développer leurs compétences et d’optimiser leurs résultats.

A partir d’un manuel didactique (produit dans le cadre du programme AROCH), trois journées et demi de formation théorique sont données par 2 intervenants locaux, sur les sujets suivants :

  • Organisation : planification, contrats et autorisations légales, logistique, régie générale, etc.
  • Gestion : budget, recherche de financement, rapport, etc.
  • Communication : publicité, promotion, relations de presse, nouvelles technologies, produits dérivés, etc.
  • Constitution de réseau : séance de réseautage avec des professionnels et responsables institutionnels locaux et nationaux (représentants du Ministère de la Culture et de la Communication, Autorités locales, institutions culturelles de référence, etc.).

Cette formation en management culturel bénéficie du support de l’Ambassade de Suisse, du programme AROCH, financé par l’Union européenne, et de la compagnie Sunrise Airways.

Troisième « Dimanch pale Rara »

Après les séances précédentes qui portaient sur la variété du Rara en Haïti et l’existence du Rara à l’étranger, le troisième « Dimanch pale Rara » a eu le plaisir d’accueillir le professeur Jean Casimir dans une séance consacrée au Rara dans l’Histoire d’Haïti. Les participants du projet et leurs invités ont pu échanger sur le sujet et questionner les rapports de pouvoir qui structurent la société haïtienne dans ses aspects économiques, politiques et culturels. La discussion a permis de mettre en résonnance les expériences personnelles des participants, les activités de terrain menés par le groupe « Cheche konnen » sur le Rara dans Berthé, et la trame plus large de l’Histoire haïtienne.

La quatrième et dernière séance, prévue pour le dimanche 5 décembre à 3PM portera sur les différents projets actuellement en cours en Haïti autour du Rara.

Le projet « Rara jodi a e demen » bénéficie du soutien de la FOKAL et de l’UNFPA et de la collaboration des écoles : Collège Frères Paul, Institution Mixte de la Formation intégrale et l’Institution mixte América de Pétion-ville.

Deuxième « Dimanch pale Rara »

Dans le cadre du projet « Rara jodi a e demen », Caracoli, les participants au projet et les habitants de Berthé ont accueilli la seconde séance de ciné-débat sur le thème du Rara, le dimanche 14 novembre passé, dans les locaux de l’Institution mixte América de Pétion-ville.
Cette seconde séance portait sur le Rara à l’étranger. Plusieurs extraits de films ont été visionnés, sur le Rara à Cuba, en République dominicaine et à New York.

L’invitée était Elizabeth McAlister, professeur de religion à l’université Wesleyan de Middletown, CT, auteur du livre, Rara! Vodou, Power, and. Performance in Haiti and its Diaspora (2002). Elle a répondu aux questions du public en visioconférence.

La séance était co-organisée par les participants à l’atelier « Mete sou pye ». La couverture photo était assurée par les participants à l’atelier « Imaj nou ».
La prochaine séance prévue pour le dimanche 28 novembre à 3PM portera sur le Rara dans l’Histoire d’Haïti.

Le projet « Rara jodi a e demen » bénéficie du soutien de la FOKAL et de l’UNFPA et de la collaboration des écoles : Collège Frères Paul, Institution Mixte de la Formation intégrale et l’Institution mixte América de Pétion-ville 

Appel à candidatures pour la formation en management culturel – Cap-Haïtien

CAP HAITIEN – 30 NOVEMBRE / 3 DÉCEMBRE 2021

Contexte

Le programme AROCH (Action pour le Renforcement des Organisations Culturelles Haïtiennes), mis en œuvre par la Fondation Haïti Jazz en collaboration avec l’association Caracoli, et financé par l’Union européenne, vise à renforcer les organisations culturelles haïtiennes dans leurs capacités à produire des événements culturels, grâce à plusieurs dispositifs, dont les formations en gestion culturelle. 

Pour l’année 2021-2022, grâce au support de l’Ambassade de Suisse en Haïti, à travers le projet de « Contribution à la formation des acteurs culturels haïtiens » et au partenariat avec la compagnie Sunrise Airways, les formations en management culturel organisées par Caracoli se tiendront dans 3 villes : Jacmel, Cayes, Cap Haïtien.

Critères d’éligibilité des candidats

Le présent appel à candidatures s’adresse à des opérateurs culturels (membres d’associations culturelles, organisateurs d’événements culturels, responsables de services culturels ou animateurs culturels, etc.), qui doivent démontrer au moins deux ans d’exercice dans le secteur culturel. 

Les places sont limitées à 15 personnes par séance.

Modalités d’inscription et d’admission

Le(a) candidat(e) doit remplir le formulaire d’inscription et l’envoyer à l’adresse contact@caracoli-haiti.com accompagné d’un CV et d’une lettre de recommandation d’une organisation culturelle reconnue, avant le mercredi 24 novembre 2021.

Télécharger le formulaire d’inscription

Les places reviennent en priorité aux bénéficiaires du programmes AROCH et aux organisations associées, aux professionnels recommandés par eux et par l’Ambassade de Suisse en Haïti.

Les candidats sélectionnés recevront un courrier de confirmation avec les détails de la formation.

Dates et lieu :

30 nov. – 3 décembre 2021

Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine, 114, Rue 21 E

Cap Haïtien            

PROGRAMME

Les formations s’appuient principalement sur les connaissances de terrain des opérateurs, afin de développer leurs compétences et d’optimiser leurs résultats.

Trois journées et demi de formation théorique sont données, à partir d’un manuel didactique (produit dans le cadre du programme AROCH), menée par 2 intervenants locaux, sur les sujets suivants :

  • Organisation : planification, contrats et autorisations légales, logistique, régie générale, etc.
  • Gestion : budget, recherche de financement, rapport, etc.
  • Communication : publicité, promotion, relations de presse, nouvelles technologies, produits dérivés, etc.
  • Constitution de réseau : séance de réseautage avec des professionnels et responsables institutionnels locaux et nationaux (représentants du Ministère de la Culture et de la Communication, Autorités locales, institutions culturelles de référence, etc.).

Cette formation en management culturel bénéficie du support du programme AROCH, financé par l’Union européenne, de l’Ambassade de Suisse, de la compagnie Sunrise Airways et de la Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine.

Premier « Dimanch pale Rara »

Dans le cadre du projet « Rara jodi a e demen », Caracoli, les participants au projet et les habitants de Berthé ont accueilli la première séance de ciné-débat sur le thème du Rara, le dimanche 31 octobre passé, dans les locaux de l’Institution mixte América de Pétion-ville.
Cette première séance portait sur la variété du Rara en Haïti. L’invité était le réalisateur Pierre Michel Jean qui a montré et commenté un extrait de son film documentaire « Toro La Cou ».
La séance était co-organisée par les participants à l’atelier « Mete sou pye ». La couverture photo était assurée par les participants à l’atelier « Imaj nou ».

La prochaine séance prévue pour le dimanche 14 novembre à 3PM portera sur le Rara à l’étranger.

Le projet « Rara jodi a e demen » bénéficie du soutien de la FOKAL et de l’UNFPA et de la collaboration des écoles : Collège Frères Paul, Institution Mixte de la Formation intégrale et l’Institution mixte América de Pétion-ville 

« Rara jodi a e demen »

Caracoli, qui encadre la bande à pied Follow Jah depuis plus de dix ans, met en œuvre un nouveau projet autour du Rara dans le quartier de Berthé, avec le soutien de l’UNFPA et de la FOKAL.

Faisant suite à des activités antérieures, où les habitants réunis en groupes de parole s’étaient exprimés sur le sujet, le présent projet vise à préciser la manière dont ils conçoivent le Rara dans leur quartier et son évolution : « Rara jodi a e demen ».

Pour ce faire, trois groupes, composés d’une douzaine de jeunes du quartier, travaillent simultanément. Tandis que l’un organise des séances de ciné-débat sur plusieurs thèmes relatifs au Rara en général, un autre groupe mène des recherches de terrain, en interrogeant les habitants sur leur expérience au sein du quartier. Le troisième groupe se charge de la couverture photographique du projet en illustrant son déroulement et ses résultats.

Commencée en septembre, l’expérience durera encore tout le mois de novembre jusqu’à la restitution finale prévue à Berthé, le 12 décembre 2021.Les séances de ciné-débat auront lieu dans les locaux de l’Institution mixte América de Pétion-ville (impasse Rivière, Berthé, Pétion-ville) :

– Dimanche 31 octobre

– Dimanche 14 novembre

– Dimanche 28 novembre

– Dimanche 5 décembre

Lancement de la 2ème année du programme AROCH pour le renforcement du secteur culturel haïtien

Pétion-Ville le 16 septembre 2021 – Pour marquer le lancement officiel de l’année 2 du programme AROCH « Action pour le Renforcement des Organisations Culturelles Haïtiennes »), les responsables du programme, Fondation Haïti Jazz (demandeur principal) et Caracoli (codemandeur) ont invité les entités haïtiennes bénéficiaires de subvention à présenter leur projet à la presse. 

Le programme AROCH est financé à travers l’appel à proposition lancé par l’Union européenne dans le cadre de son programme de renforcement de la société civile. 

Les membres du comité de sélection du programme AROCH (Banque de la République d’Haïti, ambassade de Suisse, Fondation Haïti Jazz et Caracoli) ont évalué les projets reçus dans le cadre d’un appel à proposition lancé en juin 2021. Au total, 10 organisations œuvrant dans plusieurs secteurs de la culture comme la musique, la vidéo, la photographie, le théâtre, ou bien dans la préservation de l’environnement, ont été sélectionnées pour recevoir une subvention et un accompagnement technique et financier pour la mise en œuvre de leur projet, ainsi que des formations en organisation d’événements culturels à Port au Prince, Jacmel et Cap Haïtien.

Des bénéficiaires et projets pérennes : 

  • Alliance française de Jacmel : Mise en oeuvre du concours « Jacmel Talents ».
  • Association 4 Chemins : Soutenir et promouvoir les nouvelles écritures dramaturgiques en Haïti.
  • Ayiti Mizik : Mise en oeuvre de « Next Beat Export » et de formation en sonorisation pour débutants.
  • Ayiti Vèt (J/PHRO) : Renforcer la capacité des organisations culturelles haïtiennes à produire des événements durables à travers une évaluation participative de leur impact environnemental et la reconnaissance légale du programme de certification verte
  • BIT – Haïti : Organiser la sixième édition du Festival de théâtre En Lisant pour le renforcement des capacités de production dans le domaine du spectacle vivant
  • Fondation Mwèm : Développer et renforcer la capacité de mwem.tv, par le recrutement et la formation de ressources humaines et l’augmentation de la qualité de production.
  • Jacmel Jazz festival : Entreprendre des actions durables pouvant contribuer au développement et au renforcement de capacités artistiques des jeunes du département du Sud-Est
  • Kolektif 2 dimensyon : Valoriser et renforcer le secteur de la photographie haïtienne
  • Les Rescapés : Formation de théâtre forum dans quatre départements du pays aux fins d’éducation civique
  • Théâtre Toupatou : Mise en œuvre de la 5e édition la Quinzaine Internationale Handicap et Culture.

Les projets de cette 2ème édition d’AROCH se dérouleront de septembre 2021 à février 2022. Ils intègreront tous une option leur permettant de réaliser des activités de substitution au cas où les événements projetés ne puissent pas être mis en oeuvre en présence du public.

Pour l’Union européenne, « La société civile est un des acteurs du changement et à ce titre représente pour l’UE un partenaire clé pour le développement. L’implication de la société civile est essentielle pour pouvoir encadrer et guider les citoyens sur ces questions fondamentales qui les interpellent et sa demande de changement. C’est à ce titre que nous soutenons le secteur culturel, si riche en Haïti et à la fois si touché par la crise sanitaire actuelle. Ce programme est une véritable opportunité pour poser les bases d’un renforcement du secteur en cette période de crise. L’Union européenne a été pionnière dans l’appui à la culture haïtienne, et continue de le faire à travers ce programme ainsi que d’autres. »

Des ateliers de formation : Entre septembre et novembre 2021, 7 jours de formation auront lieu entre Jacmel et le Cap Haïtien et 6 demi-journées à Port au Prince, à l’intention d’une cinquantaine de bénéficiaires. Les ateliers en organisation d’événement seront mis en oeuvre par des experts locaux incluant des spécialistes de chaque filière des thématiques telles que la programmation, logistique, sécurité, communication, budgétisation et recherche de partenaires etc. 

Et c’est dans le cadre de la 16e édition du PAPJAZZ, que se dérouleront les formations en sonorisation et éclairage de scène à l’intention de 30 bénéficiaires.

Pour sa première année, le programme AROCH a eu les résultats suivants :

  • 74 professionnels au niveau national ont bénéficié de formations en management culturel et procédures administratives et comptables : 25 opérateurs culturels ont reçu des formations au Cap Haïtien, 17 à Jacmel et 32 à Port-au-Prince. 
  • 12 professionnels du son et 8 professionnels de la lumière, sélectionnés au niveau national, provenant de 5 départements, ont bénéficié d’une formation technique et d’un stage pratique au sein d’un événement culturel majeur, le PAPJAZZ 2021.
  • 13 organisations ont bénéficié du soutien financier pour l’organisation de leur événement culturel et/ou le renforcement de leurs activités, d’un suivi technique et administratif, et leurs représentants ont reçu, le cas échéant, des formations en procédures administratives et comptables, organisation d’événement, techniques de son et lumière. Ces organisations ont en leur possession 3 manuels didactiques ou documents de référence.

Le calendrier et les détails du programme sont disponibles sur Fondationhaitijazz.orgCaracoli-haiti.com et sur les réseaux sociaux @programmearoch.

Crédit photo : Jean Bernard Delva

Dans la presse :