Ti-Coca & Wanga-Nègès au Canada

Coca pochetteLe 7 juillet prochain, Ti-Coca & Wanga-Nègès partira à la découverte du Canada. Après plus de vingt de carrière et des dizaines de tournée, c’est la première fois que les troubadours haïtiens joueront dans ce pays nord-américain.

La tournée se déroulera principalement dans des festivals de la partie Ouest du pays, dans les provinces de Alberta et de Colombie britannique, après un passage en Ontario.

Les dates de la tournée sont les suivantes :
8-10 juillet : Sunfest – London (Ontario)
14 juillet : Harrison Folk Music Festival (Colombie britannique
16-17 juillet : Vancouver Folk Music Festival (Colombie britannique)
21-23 juillet : Calgary Folk Music Festival (Alberta)
30 juillet-1er août : Canmore Folk Music Festival (Alberta)
5-6 août : Edmonton Folk Music Festival – Edmonton

OIFCette tournée est réalisée conjointement par Caracoli et Accords Croisés, avec le soutien de l’Organisation Intergouvernementale de la Francophonie.
Le groupe sera de retour à Port-au-Prince le 9 août.

Lancement du réseau de diffusion artistique

EWAWBIA l’initiative de Caracoli, une première tournée artistique aura lieu entre le 26 juin et le 3 juillet prochain, qui regroupera plusieurs institutions vouées à la culture : elle sera la première pierre pour la constitution d’un réseau de diffusion artistique au niveau national.

Après le tremblement de terre de janvier 2010, les premières actions en direction du secteur artistique ont été nécessairement liées à l’urgence : soutien direct aux artistes, remplacement du matériel perdu, opérations de solidarité internationale, etc. Dans ce cadre-là, le Centre culturel du Brabant Wallon, en Belgique, avec l’aide de WBI (Wallonie-Bruxelles International), a été particulièrement dynamique : il a soutenu de manière variée et répétée partie des artistes qui avaient été sélectionnés dans le cadre de la manifestation EWA Ayiti, initialement prévue pour septembre 2010. Après un an, l’existence du fonds EWA, géré par la FOKAL, permet de déployer de nouvelles actions en direction du secteur culturel.

Caracoli, bénéficiaire du fonds, a choisi de travailler à la constitution d’un réseau de diffusion artistique dans l’ensemble du territoire national. Ce projet part d’un double constat : d’une part, l’offre culturelle en Haïti est fortement centralisée dans la ville de Port-au-Prince, où le manque d’espaces adéquats a été accentué par le tremblement de terre ; d’autre part, certaines institutions oeuvrent déjà dans les différents départements du pays, souvent de manière isolée. Le projet consiste donc, dans un premier temps, à établir une sorte de cartographie culturelle de l’ensemble du territoire national, pour redistribuer, à moyen ou long terme, une partie de l’offre artistique, en mutualisant les moyens des différents opérateurs et en sollicitant des aides conjointes.

Pour cette première tournée, grâce au fonds EWA, plusieurs institutions accueillent les troubadours Ti-Coca & Wanga-Nègès :
– Centre Socio-culturel Rasin Lespwa (RALE), Darbonne/Léogane (dimanche 26 juin / 4hpm)
– Centre Culturel Brésil-Haïti Celso Ortega Terra, Pétion-ville (vendredi 1er juillet / 6hpm)
– Centre d’initiative communale de Kenskoff (samedi 2 juillet / 4hpm)
– Ecole de musique de Sainte-Trinité (Chapelle de Quisqueya à Delmas 75 – dimanche 3 juillet / 4hpm )

Cette première tournée facilitera la rencontre des différents partenaires et constituera un premier test sur le terrain. La seconde tournée devrait avoir lieu à la rentrée 2011.

Les institutions culturelles désireuses d’intégrer le réseau sont invitées à se faire connaître.

Informations :
– Réseau de diffusion artistique : Caracoli / Pascale Jaunay – tel : 34 68 42 99 / email : pascalejaunay@hotmail.com / web : www.caracolihaiti.com
– Centre Socio-culturel Rasin Lespwa (RALE), Darbonne/Léogane : Maxandre Bien-Aimé – tel : 38 81 65 06 / email : rasinlespwa@yahoo.fr / web : http://rasinlespwa.blogspot.com/
– Centre Culturel Brésil-Haïti Celso Ortega Terra, Place Boyer, 168 – Pétion-Vile, à l’angle des rues Darguin et Goulart : tel : 37 47 38 83
– Centre d’Initiatives Communal de Kenscoff, Route Mevs #9, Kenscoff, Haiti – Tel : 2813-0758 – email : infos.cick@gmail.com / web : www.gafe-haiti.org/
– Ecole de musique de Sainte-Trinité, 2, angle rues Lamarre et Moise, Pétion Ville – Tel : 3866-9781 / 2514 1119

FokalCentreBW

Ti-Coca & Wanga-Nègès en concert unique en France

Fleury Goutte d'Or Outre MerA peine arrivés de la Nouvelle Orléans, où ils ont participé au festival de jazz, les troubadours Ti-Coca & Wanga-Nègès repartent ce jeudi en direction de la France, pour un concert unique au Centre musical Fleury Goutte d’Or –Barbara de Paris.
Ce concert a lieu dans le cadre d’une programmation thématique autour des Outre-mer, motivée par l’Année des Outre-mer.

Selon Daniel Maximin, commissaire de l’Année des Outre-mer : « Ce que l’Année des Outre-mer peut contribuer à éclairer tout au long de 2011, aux « six coins » de l’Hexagone comme partout en Outre-mer, c’est la place ancienne de ces régions dans l’histoire de la France, leur présence établie depuis l’avènement de la République et de la citoyenneté, et la création d’identités culturelles spécifiques tissées des rencontres transocéaniques entre les deux, trois ou quatre continents de leurs origines, selon qu’elles se situent dans l’Atlantique, l’Océan indien ou le Pacifique ».

A cette occasion, le Centre musical Fleury Goutte d’Or accueille différents artistes des départements français d’Outre-Mer (notamment, Guadeloupe, Martinique, Réunion). Il a fait le choix d’élargir aussi l’invitation aux artistes haïtiens et à des artistes indépendants de diverses origines ultramarines.

Ti-Coca & Wanga-Nègès retrouveront ainsi le musicien Dédé Saint-Prix, chanteur, flûtiste et percussionniste martiniquais avec lequel ils ont déjà collaboré à plusieurs reprises, et qui parraine cette fois-ci la manifestation.

Ils joueront le samedi 7 mai 2011. Leur prestation sera précédée par celle de la chanteuse guadeloupéenne Hermann.

Après l’Allemagne, la Belgique, les Etats-Unis, la France, la Hongrie et les Pays-Bas où le groupe s’est rendu depuis le début de l’année 2011, la prochaine tournée, organisée conjointement par Caracoli et Accords Croisés, aura lieu au Canada, en juillet prochain.

Ti-Coca & Wanga-Nègès au Festival de jazz de la Nouvelle Orléans

NoJazzFestLes troubadours Ti-Coca & Wanga-Nègès ont quitté Port-au-Prince, jeudi 28 avril 2011 avril, pour participer au festival de jazz de la Nouvelle Orléans, du 28 avril au 1er mai 2011.

Pour son édition 2011, le festival de jazz de la Nouvelle Orléans rend hommage à Haïti et à la culture haïtienne.

Parmi les groupes haïtiens invités, on compte, en plus de Ti-Coca & Wanga-Nègès : Boukman Eksperyans, Djakout #1, DJA-Rara, Emeline Michel, RAM, Tabou Combo et Wyclef Jean.

Des artisans seront également présents.

Différentes tables rondes sont prévues autour des relations historiques et culturelles entre Haïti et la Nouvelle Orléans. Elles seront animées par des spécialistes, tels que Joyce Marie Jackson et Gage Averill, ethnomusicologue responsable de la récente réédition des travaux de Alan Lomax en Haïti, nominée aux Grammy Awards.

Pour la partie musicale, en plus des artistes haïtiens, la programmation sera assurée par Bon Jovi, Jason Mraz, John Legend and the Roots, Robert Plant & the Band of Joy et The Decemberists, pour les plus connus.

Le festival se prolongera sur le week-end suivant, du 5 au 8 mai 2011.

De son côté, Ti-Coca & Wanga-Nègès repartira pour un concert unique à Paris, le 5 mai prochain. Il sera en tournée au Canada au mois de juillet. Des projets sont déjà en préparation pour l’automne, en Europe (Belgique, France, Italie).

Remerciements spéciaux à Emeline Michel.

Sur le net :
Festival de jazz de la Nouvelles Orléans
Creative Loafing

Ti-Coca & Wanga-Nègès au festival Banlieues Bleues

BB affiche 2011Le groupe Ti-Coca & Wanga Nègès s’envolera jeudi 24 mars en direction de Paris pour participer à la 28ème édition du festival Banlieues Bleues.

Né en 1984 de la volonté de plusieurs villes de la Seine-Saint-Denis (banlieue Nord de Paris) de créer une manifestation culturelle ambitieuse, Banlieues Bleues révèle chaque année au grand public la diversité et la richesse d’une scène musicale multiple, créative et vivante, autour des musiques de jazz. Au fil des années, l’éclatement du festival sur plusieurs villes et sa durée exceptionnelle (1 mois) sont devenus un formidable atout de diffusion et de proximité vis-à-vis du public. Chaque année, les concerts sont complétés par des actions musicales où les grands musiciens de jazz rencontrent les habitants des quartiers dans des master classes, des ateliers ou des conférences en direction de public très varié, notamment des jeunes.

Pour sa 28ème édition, à l’occasion de l’Année des Outre-Mer, Banlieues Bleues propose une programmation très variée où le jazz prend les couleurs de la Caraïbe, de l’Afrique ou encore de la Nouvelle Orléans.
Les troubadours Ti-Coca & Wanga Nègès animeront la soirée du dimanche 27 mars, à la salle Jacques Brel de Pantin.

Leur concert sera précédé de la prestation du groupe Négoce & Signature, référence du Bal à Quadrille de Guadeloupe. L’accordéoniste de Ti-Coca, Allen Juste, sera l’invité spécial de ce concert, grâce au soutien de l’Institut Français qui lui a octroyé une bourse de son programme « Visas pour la Création ».

Année faste pour Ti-Coca & Wanga-Nègès : après ce concert exceptionnel à Paris, le groupe participera au Festival de jazz de la Nouvelle Orléans. Il est d’ores et déjà programmé au Canada pour cet été.

L’aventure allemande de Ti-Coca & Wanga-Nègès

DusseldorfLe groupe de troubadours Ti-Coca & Wanga-Nègès est rentré à Port-au-Prince, ce mercredi 2 mars 2011, après une tournée européenne d’une vingtaine de dates.
Cette cinquième tournée européenne – depuis 2008 – a été organisée conjointement par Caracoli, l’agence française Accords Croisés et l’agence allemande Alba Kultur.

Depuis 11 ans, celle-ci organise mensuellement une série de concerts de musique du monde, baptisée « Klangkosmos » dans l’état de Rhénanie-du Nord-Westphalie, à l’Ouest de l’Allemagne. Il y a une dizaine d’années, différents organismes culturels allemands de cette région ont décidé de se réunir pour constituer un réseau de lieux de diffusion qui fonctionne désormais dans plus de trente villes. Les membres du réseau sont constitués d’entités diverses : théâtres, clubs de musique, centres socio-culturels, bibliothèques, installations municipales, églises catholiques et protestantes, etc. D’autres scènes, hors de la région, se sont par la suite associées au réseau, notamment aux Pays-Bas, en Belgique et en Angleterre. Chaque année, le réseau accueille la série de concerts « Klangkosmos », menée à l’initiative de Domforum et AlbaKultur. Ainsi, depuis 2000, plus de 100 ensembles de 70 pays issus des cinq continents ont été invités à présenter toute la richesse des styles musicaux et des traditions du monde lors de concerts en direct, acoustiques le plus souvent.

Ce projet est une contribution concrète à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.
En parallèle, un partenariat avec la radio allemande WDR3 permet de diffuser les représentations auprès d’un public plus large, et de les compléter par des interviews.

Invité pour cette 11ème année du projet « Klangkosmos », Ti-Coca & Wanga-Nègès s’est ainsi produit, durant tout le mois de février, dans des salles de taille moyenne (de 40 à 300 places) et de nature variée : théâtre et club privé, centre culturel, espace polyvalent, médiathèque, musée, maison de retraite, etc.

Partout, le public est venu nombreux pour faire bon accueil au groupe haïtien. Il a signifié son plaisir par des applaudissements chaleureux et répétés, tandis que certains se risquaient à danser. Il a loué la variété du répertoire des troubadours, Konpa-rasin, qui mêle classiques du konpa et chants traditionnels vodou, en plus des compositions originales du groupe. Il a été séduit également par la simplicité entraînante de la musique et la bonne humeur contagieuse du chanteur principal qui transmettait un peu de la chaleur haïtienne au cœur de l’hiver allemand.

De son côté, Ti-Coca & Wanga-Nègès n’était pas à son premier voyage en Allemange puisque c’est là qu’il a enregistré son premier CD, en 1998, avec le label Network Medien. Il y est revenu à plusieurs reprises, notamment en 2009, où il s’est présenté dans trois villes, Berlin, Munich et Rudolstadt. Après le succès de cette dernière tournée, il est fort à parier que Ti-Coca & Wanga-Nègès sera de nouveau invité très prochainement en Allemagne !

A noter que le groupe repartira bientôt pour participer au festival Banlieues Bleues de Paris et qu’il sera présent également au festival de jazz de la Nouvelle Orléans en avril prochain. Une tournée canadienne est en attente de confirmation pour l’été.

Sur le net:
WA.de : Kreolische Musik aus Haiti Dienstag im „Klangkosmos“
Westfaelische Nachrichten : Authentischer Auftritt

Ti-Coca & Wanga-Nègès en tournée en Europe avec Accords Croisés

Coca pochetteLes troubadours « Ti-Coca & Wanga-Nègès » partiront le 31 janvier prochain pour une nouvelle tournée en Europe, qui aura lieu du 2 au 28 février 2011.
Pour ce cinquième voyage depuis l’enregistrement du CD « Haïti Colibri », David Mettelus « Ti Coca » sera accompagné de Wilfrif Bolane (contrebasse), Mathieu Chertoute (percussion), Richard Hector (banjo), Allen Juste (accordéon).

Le groupe donnera une vingtaine de concerts sur un mois, principalement en Allemagne. La tournée se terminera par un festival en Hongrie.
Les dates des concerts sont les suivantes :

02.02.2011: Düsseldorf / G
03.02.2011: Amsterdam / NL
04.02.2011: Siegen / G
05.02.2011: Brüssel / BE
07.02.2011: Bergkamen / G
08.02.2011: Kempen / G
10.02.2011: Gütersloh / G
11.02.2011: Essen / G
13.02.2011: St. Augustin / G
14.02.2011: Münster / G
16.02.2011: Köln / G
17.02.2011: Gronau / G
18.02.2011: Beveren / BE
19.02.2011: Gevelsberg / G
20.02.2011: Paderborn / G
22.02.2011: Hamm / G
23.02.2011: Herford / G
24.02.2011: Wuppertal / Remscheid / G
25.02.2011: Detmold
28.02.2011: Budapest / H

Grâce au travail conjoint de Caracoli et d’Accords Croisés, bureau de concert basé en France, d’autres projets sont en cours de confirmation pour cette nouvelle année. Le groupe est programmé au festival de jazz de la Nouvelle Orléans à la fin du mois d’avril. Une tournée canadienne est à l’étude pour l’été.

Plus d’nfo:
Accords Croisés
Albakultur
Klangkosmos
WR3

Résidence du groupe Ti-Coca & Wanga-Nègès en Belgique, à l’invitation de Wallonie-Bruxelles international, en collaboration avec le Centre Culturel du Brabant Wallon et le Centre Culturel Columban de Louvranges

CocaBelgiquespan style= »font-family: Arial; font-size: small; »>Les troubadours haïtiens Ti-Coca & Wanga-Nègès se trouvent actuellement en résidence en Belgique depuis le 18 août 2010. Ils resteront jusqu’à la fin du mois de septembre, date à laquelle ils regagneront Port-au-Prince après un séjour d’un mois et demi en Wallonie, plus précisément à l’Espace de Culture « Columban », près de Louvranges, au sud de Bruxelles.

Pour l’automne 2010, la Belgique devait accueillir une grande manifestation culturelle, baptisée « Ewa Ayiti », prévue dans le cadre de l’accord de coopération qui unit Wallonie-Bruxelles International (Ministère des Relations internationales de la Communauté française de Belgique) et la République d’Haïti, avec la collaboration d’autres partenaires, parmi lesquels le Centre Culturel du Brabant Wallon (CCBW) et plusieurs opérateurs culturels belges francophones. Après le tremblement de terre du 12 janvier, le projet a été repoussé à une date ultérieure et reformulé, pour cette année, en un accompagnement des artistes haïtiens qui se traduit par une série de résidences pour un certain nombre d’entre eux, dont les 5 musiciens de Ti-Coca & Wanga-Nègès.
Cette résidence leur permet de se replacer dans un contexte de travail et de rencontres artistiques où ils peuvent rencontrer des artistes belges pour des échanges ou des créations communes, et se concentrer sur leur travail musical dans un environnement technique de qualité. Quelques prestations sont prévues dans différents festivals de la région, notamment les festivals Jyva’zik et Tempo Color, le 25 septembre prochain. Parmi les artistes rencontrés, on peut citer le danseur de hip hop, Nono Battesti de la compagnie Dessources, et sa soeur, la chanteuse Géraldine Battesti, ou encore le guitariste Karim Baggili. Parallèlement au travail artistique, certains points font l’objet d’une attention particulière, comme la sonorisation, la mise en scène des spectacles ou encore l’amélioration du matériel promotionnel, photo et vidéo, du groupe. Le renouvellement des instruments de musique est aussi à l’étude.
L’effort conjoint des différents partenaires, Wallonie Bruxelles International pour le financement, le Centre Culturel du Brabant Wallon pour l’organisation et l’Espace de Culture Columban pour l’accueil, avec la collaboration de Caracoli en Haïti, et Accords Croisés en France, offre ainsi au groupe Ti Coca & Wanga-Nègès l’occasion de se remettre en forme sur tous les points pour repartir dans de meilleures conditions, à son retour à Port-au-Prince, le 1er octobre. De nouveaux projets s’inscrivent déjà à son agenda, comme la prochaine tournée en Allemagne, prévue par Accords Croisés pour février 2011.

Plus d’info:
Centre Culturel du Brabant Wallon
Ewa Ayiti
– photo : D.R.

Ti- Coca & Wanga-Nègès en Europe avec Accords Croisés

CocaZebreGrâce au travail conjoint de Caracoli et de l’agence française « Accords Croisés », les troubadours « Ti-Coca & Wanga Nègès » sont invités à se produire en tournée en Europe entre le 10 juin et le 5 juillet 2010;

Les pays visités sont les suivants :
– Suède : Festival Clandestino
– Angleterre: Festival Oye Africa
– Belgique: Salle De Roma
– Suisse: Festival des cultures du monde
– Belgique: Le Manège
– Italie: Festivale musicale del Mediterraneo

Cette tournée fait suite au lancement du CD « Haïti Colibri » qui a eu lieu en juin 2009 et dont 1500 exemplaires ont déjà été vendus. C’est le quatrième voyage en Europe que le groupe entreprend à l’invitation de l’agence Accords Croisés avec qui il a commencé à collaborer en février 2008. D’autres projets sont déjà en cours de configuration.

« Ti-Coca & Wanga Nègès » est invité au festival de Fort-de-France pour le mois de juillet 2010, et il sera en résidence en Belgique pour 6 semaines, dans le cadre de la coopération culturelle entre Haïti et Wallonie-Bruxelles International, entre la mi-août et la fin du mois de septembre 2010.

Ti-Coca & Wanga-Nègès en tournée européenne

Après la signature de leur contrat avec l’agence française « Accords Croisés », le groupe « Ti-Coca & Wanga Nègès » est invité pour une tournée européenne entre le 23 juin et le 18 juillet 2009. La tournée débutera par un concert de lancement du nouveau CD « Haïti colibri » au New Morning (Paris), le mercredi 24 juin 2009.

Les dates des concerts sont les suivantes :
– 24/06 : Paris – New Morning (lancement du nouveau CD)
– 2/7 : Munich – Muffatwerk
– 3-5/7: TFF Rudolstadt
– 9/7: Berlin – Haus der Kulturen der Welt – Wasser festival
– 12/07 – Musiques et jardins : concert de clôture à Aubervilliers (banlieue parisienne)
– 16/07 : Arles – Les Suds

Le groupe « Ti-Coca & Wanga Nègès » avait déjà enregistré un CD en Europe, il y a dix ans, avec la maison de disques allemande Network Medien. Le nouveau CD inclut une grande variété de musiques qui donne à entendre toute l’étendue du répertoire du groupe. Il comporte des morceaux du groupe (Gerda, Madanm Gil, ou la contredanse composée par Allen Juste « rekwaze »), des chants vodou (Simbi dlo, Kafou tengendeng, etc.) et des interprétations de différentes époques de la musique haïtienne (Bon vizè de Dodof Legros, Benita de l’Orchestre Septentrional et une version du récent « Alanvè » de Garcia Delva et Richie). Le CD devrait être disponible en Haïti à la rentrée (dernier trimestre 2009).

Avant son départ, le groupe jouera le samedi 20 juin au Presse Café, 28 rue Rigaud, à Pétion-ville, à partir de 8hPM.