Archives mensuelles : octobre 2011

Haïti au WOMEX 2011

WOMEXPJBeloGrâce au soutien conjoint du Conseil Régional de la Martinique et de Caribbean Export Development Agency (CEDA), l’agence pour la promotion du commerce régional et des investissements des 15 pays membres du CARIFORUM, Haïti a été représenté au WOMEX, Salon International des Musiques du Monde, à Copenhague, du 23 au 31 octobre 2011.

Trois professionnels avaient été officiellement invités à faire partie de la délégation caribéenne : Belo, Pascale Jaunay (Caracoli) et Gary Lubin (Tamise). Ils ont rejoint une vingtaine de professionnels caribéens, artistes, promoteurs et représentants des sociétés de droits d’auteurs en provenance de treize pays :
– Bahamas (Terneille Burrows, Bodine Victoria Johnson),
– Barbade (Buggy Nhakente, Indrani, Anies Jordan, André Woodvine),
– Belize (Heather Cunningham, Ivan Duran),
– Dominique (Marie Mc Carthy),
– Grenade (Livingston Nelson),
– Guyana (Denis Ward),
– Jamaïque (Jerome Hamilton, Lydia Rose, Joan Elizabeth Webley),
– Trinidad et Tobago (Jason Dasent, Jean-Michel Gibert),
– République Dominicaine (Xiomara Fortuna, Roldan Marmol),
– Saint Kitts (John Francis),
– Sainte Lucie (Steve Etienne, Davina Lee, José St Clair),
– Saint Vincent et Grenadines (Rondy Mc Intosh),
– Suriname (Siegfried Rinaldo Gerling).

De son côté, la délégation martiniquaise était constituée des professionnels suivants : Fred Jean-Baptiste, Miguel Elisabeth, Joslyn Vautor, Jean-Pierre Bernard, David Donat, Michel Filin, Daniel Janin.

Des représentants de CEDA avaient fait le déplacement, ainsi que des responsables du Conseil Régional et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique. La présence d’élus du Conseil Régional a ainsi signifié clairement l’importance que les politiques de cette région accordent désormais à la musique, comme industrie culturelle capable de la représenter sur la scène (et le marché) internationale.

Fort d’une trentaine de professionnels, le pavillon caribéen occupait un des stands les plus spacieux du WOMEX. En ce sens, tous les moyens avaient été mis pour que les musiques caribéennes fassent une entrée remarquée au Salon des Musiques du Monde 2011.
En amont, plusieurs réunions ont été programmées pour faciliter la prise de contacts entre professionnels et pour rappeler les objectifs de la mission qui s’inscrivait dans le cadre du programme « Invest Karaib » soutenu par le Conseil Régional de la Martinique et le CEDA, visant à augmenter les échanges commerciaux entre les pays du CARICOM et la région française associée.

De ce point de vue, les objectifs ont été atteints : la semaine de travail commun entre les professionnels caribéens a rendu possible une meilleure connaissance de chacun et a ouvert les voies de futures collaborations. Elle a également permis de mettre en avant les musiques caribéennes dans le contexte d’une compétition mondiale, où une stratégie régionale et un soutien institutionnel fort et cohérent peuvent aider à faire la différence.

Concrètement, les professionnels sont partis avec des promesses de contrats et de concerts pour les mois à venir, et des contacts supplémentaires dans le monde entier.

Enfin, pour Haïti, la programmation artistique du WOMEX (qui complète le Salon par une série de show cases) a compté avec la participation de Allen Juste et Beethova Obas au projet « D’une île à l’autre », basé sur la rencontre de musiciens issus de la Caraïbe et de l’Océan Indien, tandis que le documentaire « When the drum is beating » de Whitney Dow retraçant l’histoire de l’Orchestre Septentrional faisait partie de la sélection officielle opérée par IMZ International Music.