Venue de Pierre Kwenders en Haïti dans le cadre des Rencontres des Musiques du Monde

Le musicien canadien d’origine congolaise, Pierre Kwenders, et son groupe seront en Haïti du 11 au 15 septembre dans le cadre des Rencontres des Musiques du Monde.

Prévu au mois de juin, le festival avait dû être reporté en raison des troubles sociopolitiques qui affectaient le pays à ce moment-là. Toute les activités initialement prévues ont été reprogrammées entre septembre et décembre 2019.

C’est Pierre Kwenders qui ouvrira cette édition spéciale des Rencontres des Musiques du Monde avec une série de concerts et de rencontre.

Le calendrier est le suivant :

–   Jeudi 12 septembre, 7hPM : concert à l’Institut Français en Haïti

–   Vendredi 13 septembre, 10hAM : atelier-rencontre Pierre Kwenders / Sarah Jane Rameau au studio de l’Institut Français en Haïti

–   Samedi 14 septembre, à partir de 7hPM : concert au Yanvalou Restaurant.

Toutes les activités sont gratuites. L’atelier-rencontre Pierre Kwenders / Sarah Jane Rameau est ouvert aux musiciens haïtiens sur inscription préalable au numéro : +509 36 53 58 52

L’équipe du Festival Rencontres des Musiques du Monde remercie chaudement ses partenaires et sponsors qui lui ont renouvelé leur confiance pour cette édition :  FOKAL, Institut Français en Haïti, Ministère de la Culture et de la Communication, Ministère du Tourisme et des Industries Créatives, Ambassade de Suisse en Haïti, Wallonie-Bruxelles International, Ambassade de France, Organisation Internationale de la Francophonie, Air Caraïbes, Fondation Haïti Jazz, Digicel, Barbancourt, Café Selecto, FDPlus, Prince Hôtel, le Yanvalou et les médias : Kiskeya, Métropole et Ticket Magazine.

Plus d’information: +509 36 53 58 52

Report des Rencontres des Musiques du Monde 2019

L’équipe du Festival Rencontres des Musiques du Monde informe la presse, le public en général, et ses inconditionnels supporteurs en particulier, qu’en raison des troubles sociopolitiques que connaît le pays actuellement, en accord avec les partenaires et les artistes programmés, il a été décidé de reporter à une date ultérieure la 5ème édition du festival, prévue du 21 au 29 juin.

Néanmoins une soirée fan club sera donnée au Yanvalou Café-bar restaurant le jeudi 27 juin à partir de 7h00pm, avec la participation de tous les artistes locaux solidaires à la philosophie des Rencontres.

Les dates fixées pour le report des Rencontres des Musiques du Monde vous seront communiquées très prochainement.

Le 20 juin 2019,

Gary Lubin

Directeur du festival

Contact :+(509) 36 53 58 52

Les troubadours Boulpik fêtent les 100 ans du costaricien Walter Ferguson

A l’occasion du centenaire de la naissance de Walter Ferguson, les troubadours Boulpik ont participé à une compilation discographique réunissant des artistes d’une douzaine de pays qui reprennent les œuvres du plus célèbre des calypsoniens du Costa Rica.

Figure emblématique du calypso costaricien, né au Panama, en mai 1919, Walter Ferguson a vécu toute sa vie dans le village de Cahuita, sur la côte orientale du Costa Rica, dont il a adopté la nationalité. Il est l’auteur de nombreux succès qui décrivent la vie quotidienne de la côte caribéenne du Costa Rica, peuplée en partie de communautés anglophones originaires des Antilles. Musicien autodidacte, il enregistrait lui-même ses compositions sur des cassettes vierges qu’il vendait aux touristes de passage. Plus de 200 titres originaux seraient ainsi dispersés sur des centaines de cassettes à travers le monde. 

A partir des années 80, Walter Ferguson enregistre aussi des disques diffusés aux Etats-Unis et dans le reste du pays, où il éveille la curiosité de nombreux musiciens. Parmi eux, Manuel Monestel, directeur du groupe Cantoamérica, grand admirateur de Walter Ferguson, qui a pris l’initiative d’inviter ses amis de par le monde pour rendre hommage à cet artiste exceptionnel.

Dirigée et produite par Manuel Monestel, la compilation Cien años de calypso réunit ainsi, en plus de Boulpik et de Cantoamérica, les artistes : Jorge Drexler (Uruguay), Inti Illimani (Chili), Javier Ruibal (Espagne), Devon Seale (Trinidad et Tobago), Leandro Maia y DNA Urbano (Brésil), Patricia Saravia (Pérou), Marcel Padey (Bénin), Lenchito Sax (Honduras), et du Costa Rica, Deborah Dixon, Editus, Infibeat et Kawe Calypso.

A noter qu’en 2018, l’Assemblée législative du Costa Rica, avait déclaré le 7 mai – date anniversaire de don Walter – Journée Nationale du Calypso.

Que de cadeaux pour un centenaire !

(Remerciements à l’Institut Français en Haïti)

Plus d’informations: Walter Ferguson, El periódico de Costa Rica, La República

Depuis Camagüey (Cuba), hommage à la culture haïtienne à l’occasion du 25ème anniversaire du groupe vocal Desandann


Le groupe vocal Desandann, constitué depuis son origine par dix chanteurs issus du chœur professionnel de Camagüey, descendants d’Haïtiens établis à Cuba depuis deux, trois ou quatre générations, a fêté son 25èmeanniversaire, du 3 au 6 mars 2019, avec une série d’activités dans la capitale de la province centrale de Cuba.

Au début du XXème siècle, cette région a accueilli de nombreux Haïtiens, travailleurs agricoles recrutés pour développer l’industrie sucrière cubaine. Leur nombre exact est inconnu, mais une association de descendants haïtiens témoigne encore à Camagüey, comme dans chaque province du pays, de la présence des Haïtiens au cœur de la population cubaine, à laquelle la Révolution leur a permis de s’intégrer. Alors que la première génération d’immigrés disparaît peu à peu, cette association atteste du lien qui unit encore les deux pays dans le souvenir des descendants, et de l’intérêt que ceux-ci continuent de manifester pour leur terre d’origine.

Tel aussi était l’objectif des membres du groupe vocal Desandann au moment de sa fondation, en 1994 : rendre hommage à leurs ancêtres en faisant connaître la culture haïtienne. Vingt-cinq ans après, la mission est largement accomplie, non seulement à Cuba, mais aussi dans le monde entier, où le groupe a réalisé une trentaine de tournées à travers quarante-quatre pays, incluant Haïti, bien évidemment. Le groupe vocal Desandann a également enregistré plusieurs disques, dont deux albums – sous le nom Creole Choir of Cuba – avec la célèbre maison de disque anglaise Real World de Peter Gabriel. Il a été nominé aux Grammy Awards en 2004, pour le CD « Cuban Odyssey » de la saxophoniste canadienne Jane Bunnett, avec laquelle il collabore régulièrement.

Ce succès est dû en partie à l’originalité du groupe, qui occupe une place singulière parmi les groupes folkloriques haïtiano-cubains. Il se distingue du fait qu’il est constitué de chanteurs professionnels ayant bénéficié d’une formation classique. Sous la direction de Emilia Díaz Chávez, leur approche de l’héritage musical haïtien se caractérise ainsi par une certaine facture classique : excellence des voix, raffinement des arrangements et rigueur de la mise en scène incluant des mouvements chorégraphiés.

Lors du concert donné le dimanche 3 mars au Théâtre Principal de Camagüey, le groupe vocal Desandann a montré un éventail de son répertoire, qui comprend des chants traditionnels, des standards de la chanson haïtienne et des compositions propres. Il a reçu de nombreuses plaques de reconnaissance de la part des institutions locales et nationales. 

Le spectacle a été complété, pour la partie haïtienne, par les prestations de Caidije, le plus ancien des groupes haïtiano-cubains, fondé en 1926, de Fanm Zetwal, le seul groupe exclusivement féminin du genre, composé de quinze femmes venues de la province limitrophe de Ciego de Avila, et du groupe Frontyè du chanteur Marcelo Andrés Luis (membre de Desandann). La musique cubaine a été représentée grâce au quatuor Imagen et au duo Voces constitué de Teresita Romero Miranda et Marina Collazo (toutes les deux membres de Desandann). Les danseurs du ballet de Camagüey ont également participé à cet hommage au groupe vocal Desandann à l’occasion de son 25èmeanniversaire.

Sur le net :

Nouvelle tournée européenne de la bande à pied Follow Jah (juillet 2018)


Le mercredi 27 juin, huit musiciens de la bande à pied Follow Jah s’envoleront pour l’Europe. Il s’agira du quatrième voyage du groupe et de sa deuxième tournée européenne. Cette fois-ci, il jouera principalement pour des festivals d’été de France, de Suisse et des Pays-Bas.
Fondée à Pétion-ville en 2001, encadrée par l’association Caracoli depuis 2010, la bande à pied Follow Jah multiplie les expériences de toute sorte pour explorer les possibles du genre : animation pour les festivals, spectacle de scène, atelier à destination du jeune public, collaboration avec un saxophoniste de jazz américain, un DJ malien ou encore un big band venu de Belgique !
Dans le même temps, le développement international du groupe est rendu possible grâce à un partenariat avec l’agence française l’Afrique dans les Oreilles, qui représente le groupe en Europe, et au soutien d’institutions telles que, pour cette année, la Fondation Konèsans e Libète (FOKAL) ainsi que l’ADAMI (Société Civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes, organisme français de gestion collective des droits des artistes interprètes).
Pour cette seconde tournée européenne, le programme sera le suivant :
– Samedi 30 juin : Festival Les Rutilants à Oignies (France)
– Samedi 7 et dimanche 8 juillet : Africa Festival à Hertme (Pays-Bas)
– Du jeudi 12 au samedi 14 juillet : Festival de la Cité à Lausanne (Suisse)
– Vendredi 27-juillet : Samba al Pais à Saint Antonin Noble Val (FR)
Le groupe profitera aussi de ce voyage en Europe pour poursuivre le travail de création entamé avec La Nouvelle Flibuste, fanfare belge qu’il avait accueillie en Haïti en 2017, lors d’une résidence prévue du 16 au 22 juillet dans le village de Largentière (France).
Avant son départ pour l’Europe, la bande à pied Follow Jah ouvrira le festival des Rencontres des Musiques du Monde aux côtés des Guadeloupéens de Kan’nida le vendredi 15 juin à la Maison Dufort, qui verra aussi la première sortie publique du groupe infantile « Ti Follow ». Elle clôturera également le festival aux côtés de Boukman Eksperyans sur la place Jérémie, le samedi 23 juin.
Enfin, la bande à pied Follow Jah lance une musique pour l’été 2018 : « Mizik vakans ».
A son retour, la bande à pied Follow Jah enchaînera aussitôt avec les premiers préparatifs du Carnaval 2019 pour lequel elle réserve déjà quelques surprises.

Sur le net:
– Alterpresse : La bande à pied Follow Jah de Pétionville en tournée en Europe
– Haiti Libre: 2ème tournée européenne de la bande à pied Follow Jah